Qui êtes-vous?

Référundum d'initiative partagée

Le dispositif de consultation sur la privatisation du groupe ADP (Aéroports de Paris) a été présenté par le Conseil constitutionnel et le ministère de l’intérieur, jeudi 13 juin.

La procédure du référendum d’initiative partagée (RIP) sur la privatisation des aéroports de Paris (ADP) est entrée, jeudi 13 juin, dans sa deuxième phase. Après le dépôt le 10 avril d’une proposition de loi signée par 248 parlementaires représentant les oppositions de droite comme de gauche, l’heure est venue de recueillir les soutiens des électeurs.

Plus de 4,7 millions de signatures sont nécessaires pour organiser ce type de référendum, introduit par la réforme de la Constitution en 2008. Un décret, pris mercredi 12 juin en conseil des ministres, a déclenché la période de recueil des soutiens sur un site Internet ouvert par le ministère de l’intérieur. Elle durera neuf mois.